Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

MoTus

 

 

Tout ces mots que l'on tait
Ces terreurs étouffées
Continuent de hurler
Sans répit, sans pitié

Ils troublent toutes nos nuits
Nous harcèlent sans répit
Nous laissant affaiblis
Au bord de la folie 

Ils attisent notre âme
Dévorée par les flammes
Qu'on éteint et qu'on calme 
Dans un torrent de larmes

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
On image tellement de choses à lire ces mots...
et une nostalgie m'est venue à la lecture de tes commentaires ;) un bail !
Répondre
M
Carole !! Quelle joie de te relire :) oui...moi aussi j'ai bcp de nostalgie de cette période partagée..de notre rencontre à Paris ...si loin et si proche...car j'ai le sentiment que l'histoire se répète indéfiniment...je t'embrasse
.
hello ....et voilà qui est génial Mel.....ouf....
Répondre
M
Merci de ton passage ! :) Bon dimanche !
S
Je pense que vous êtes venue sur mon blog Cassiopée grâce à Marlène, merci beaucoup de votre commentaire..
Répondre
M
Sincèrement je ne sais pas comment j'ai atterri chez toi ...je voyage de blog en blog et je m'arrête qd un univers me plaît :)
Bon dimanche !
M
Bonjour Mel,
Je t'avais mis un beau message mais il s'est envolé avant que j'aie validé alors je te laisse juste mon lien et nous échangerons plus tard. Bravo pour cette plume que je trouve touchante et élégante.
Bon week-end, bien amicalement
Répondre
M
Merci Marl'Aime ! Contente de te retrouver ...dommage pour le message envolé ! au plaisir de te relire bientôt !
M
Ah merci ! Au plaisir de te relire ! Bon weekend
M
La poésie du cœur...
Répondre
M
:) merci de ta visite !
E
Jolie ses mots je me suis inscrite pour te suivre bonne soirée
Répondre
M
Merci Evy ! Ça me touche beaucoup ! À bientôt :)
M
Bonjour Mel,
J'ai beaucoup aimé te lire alors je suis remontée jusqu'à Dieu et j'ai beaucoup ri parce que je suis certes croyante mais pratiquante à ma façon ! Peut-être aurons plus tard l'occasion d'en discuter ! Je te remercie encore de tes billets, ils furent spontanés et c'est ce partage libre qui m'intéresse. Bon week-end Mam'selle !
Répondre
M
Marl'Aime...Je ne retrouve plus ton blog ! Je ne sais pas par qui je l'avais trouvé au gré de mes visites...! Envoie moi le lien stp.
M
Salut ! Merci de ton commentaire chaleureux et sympathique ! Au plaisir de te relire :)
E
Bonsoir Mel. C'est un beau poème. Ces terreurs nocturnes doivent être angoissantes.
Répondre
M
C'est vrai...puis le matin arrive et on essaie de se convaincre que ce nétait qu'un cauchemar....
M
un joli poème mais bien triste.....merci pour ton passage et passe une bien douce fin de journée
Répondre
M
Merci beaucoup ! À bientôt :)