Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

Naufragée

Je reviens après toutes ces années poussée par le même besoin qui m'avait menée à lancer en 2006 ma première bouteille à la mer...à la recherche d'un lieu refuge pour crier ma colère et ma douleur ...exprimer mes envies et mes peurs ... exister loin de la violence des regards et des préjugés ...trouver un oasis de partage et de sérénité...

J'avais ainsi eu le bonheur de vivre durant qq années avec ma petite famille "virtuelle"... plus bienveillante et sincère que celle qui existait ...
Certaines de ces personnes sont devenus de vraies amies sur qui je peux compter ...d'autres ont abandonné le radeau et ont déserté... deux ont rejoint l'éternité ...
Et moi la réalité m'a rattrapée...ma bouteille à la mer s'est brisée et les vagues l'ont emportée...
En me relisant ...il me semble que le temps se soit arrêté..que rien n'a changé dans ma réalité ...je dérive sans finalité...la vie continue à me ballotter et les vagues déferlent avec cruauté...
J'essaie de m'accrocher avec ténacité dans l'attente qu'un vent d'espoir puisse enfin m'emporter ...et que d'autres naufragés viennent m'accoster pour partager nos richesse dans la diversité ...et poursuivre ensemble ce voyage mouvementé...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir Mel,
Le mal de vivre n'est-il pas un mal d'amour de soi ? Je ne voudrais oudrais pas passer pour celle qui veut absolument avoir raison mais je pense que la société contemporaine génére les deux opposés immanquablement certains qui s'aiment trop et d'autres pas assez et j'avoue ne pas être capable d'évaluer lequel est le pire entre se faire souffrir soi-même ou faire souffrir les autres ?
Et même les deux ? Je m'intéresse beaucoup à ce sujet pour un de mes proches que j'aimerais tant aider.
Bonne soirée
Répondre
M
Salut ! Grande discussion... à reprendre bientôt :) bonne soirée
M
Bonjour Mel,
Il existe le cercle vertueux au même titre que le vicieux !
J'ai deviné un mal d'amour le plus destructeur mais la reconstruction est tellement réjouissante après... en mieux !
Amicalement
Répondre
M
Salut Marl'Aime :)
Merci pour ton message bienveillant...j'aurais aimé que ça soit juste un mal d'amour ...c'est dur mais pas insurmontable...mais le mal de vivre est plus profond et destructeur...il est alimenté par tout le reste à...bonne soirée :)
A
Bonjour Mélancoline,
La vie de chacun d'entre nous, quelles que soient les apparences, est comme ta bouteille à la mer.
Nous traversons des tempêtes qui nous rendent malades, nous font peur et nous font souffrir...
Mais il existe aussi de doux instants de calme et de sérénité pendant lesquels nous flottons dans la paix, dans l'extase de ce qui nous entoure, dans la joie de jolies surprises et rencontres, si furtives soient-elles...
Notre vie tout entière est faite de ces hauts et ces bas qui nous font passer du rire au larmes, de la paix aux tourments, de la tristesse à la joie, etc....
Mais le plus important est de vivre le moment présent, chère Mélancoline. Car c'est dans l'instant présent et dans le silence intérieur de ton cœur que tu trouveras l'opportunité de vivre les plus belles choses. Il faut laisser le passé derrière toi puisque tu ne peux le refaire,... et ne pas t'accrocher à demain qui n'est pas encore là et pour lequel rien n'est jamais sûr.
Par contre, le moment présent, si tu sais l'apprécier, peut te combler de joie et d'amour sans que tu aies besoin que quoi que ce soit d'autre, ni de qui que ce soit.
Essaie de vivre comme cela, au jour le jour, sans rien regretter d'hier, ni rien attendre de demain... et tu verras que tu ne te sentiras plus frustrée ni en manque de quoi que ce soit, ou de qui que ce soit.
Tout vient à point à qui sait attendre. Il faut accueillir ce que la vie veut bien te donner au fur et à mesure que cela se présente... mais pour cela, il faut être vraiment "présent" dans l'instant.
Tu vois, je crois nos bouteilles se sont rencontrer... et le temps que cela se produit est un moment de joie si tu sais l'accueillir et apprécier simplement, comme il vient....
Bisous
Répondre
M
Bonsoir Aquarella
Je t'avais écrit une longue réponse ...mais il a disparu...c'est peut être mieux...je résume ;)
Merci d'avoir pris le temps d'écrire ce message profond et plein de sagesse...
Je suis tout à fait d'accord avec toi...en ce qui concerne l'instant présent...je le répète souvent aux personnes que j'accompagne...mais il est difficile de le vivre quand l'instant présent est plus douloureux que le passé et plus inquiétant que l'avenir... j'essaie autant que possible de m'accrocher aux instants d'accalmie pour reprendre souffle avant de replonger mais ces moments sont de plus en plus rares...
Je fais de mon mieux pour être devant les autres ..instant après instant, une personne positive, forte et souriante .. Même si à l'intérieur je suis comme un mort vivant... seulement ici je peux exprimer ce que je ressens vraiment...
Je suis contente aussi que nos bouteilles se soient rencontrées...tu semble être une personne bienveillante...peut être qu'avec le temps on apprendra à mieux se connaître et se comprendre..
Bonne soirée. Bisous