Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

Une faim sans fin


Comment remplir ce gouffre
Qui vibre au fond de moi
Ce grand désir aride
Dans mon cœur qui a froid

Étouffer tous ces mots
Que je ne saurais dire
Écraser tous les maux
Pour ne rien ressentir

Manger est une plaie
Qui calme mes blessures
Pour mieux me protéger
Derrière mon armure

Traîner ce corps si lourd
Du poids de toutes ses peurs
Avide de tant d'amour
Assoiffé de bonheur

Rien ne pourra combler
Cette faim insatiable
Aucun pain, aucun mets
Au goût bien déplorable

Ces rondeurs ne sont
Qu'un cri à l'unisson
De mon corps, de mon âme
Dévorés par les flammes..

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour Mel,
Je fais d'une pierre 2 coups et je réponds ici à ton dernier message sur "Cris":
Bien sûr que si tu es poète ! Et tu le démontres ici de fort belle manière dans ce cri du cœur, autobiographique ou de ressenti empathique. Le mal-être dans son corps, je connais et cela ne se résume pas seulement à des kilos en trop c'est bien plus profond que ça ! Excuse-moi d'être honnête mais elle est horrible cette photo !!!
Bon week-end, mes amitiés
Répondre
M
Salut Marl'Aime...oui je sais qu'elle est horrible...elle exprime un peu la terrible réalité des crises de boulimie...le gavage ...la nausée ...la honte ...on se sent monstrueuse ...oui c'est bien plus que des kilos en trop...c'est un cycle infernal de souffrances...
Merci pour tes mots et ta sincérité ...bon weekend à toi aussi..
.
hello ✨Lᵒᵛᵉᵧₒᵤ
Répondre
M
Salut ! merci :-)
C
Personne ne peut imaginer à quel point votre pays est en détresse....
Répondre
M
C'est vrai ma Carine ....:( Merci d'être toujours là chère amie....