Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

Baptiste ou Lilie?

J'ai été interpellée par un reportage sur cette petite famille qui fait face à la souffrance de leur enfant. Je ne cherche pas à créer un débat de légalité ou de moralité ...mais je me suis simplement posée cette question : et si c'était mon enfant ?

 

Le témoignage de Chrystelle et Guillaume, les parents de Lilie, est bouleversant. Lilie est leur fille de huit ans, née dans un corps de garçon. Après quatre mois d'un mal-être préoccupant, elle réussit enfin à leur confier qui elle est vraiment en février dernier. "On pensait que c'était parce qu'elle avait changé d'école, donc on a essayé de la réconforter", raconte sa mère à BFM TV. "Mais c'est allé crescendo. Elle nous a dit plusieurs fois par jour disait que sa vie était 'nulle'. Et puis ça a empiré encore avec des pensées suicidaires, des phrases à tire-larigot comme 'ma vie est tellement nulle que je préférerais mourir'. Et puis avec un travail de discussion, on a pu faire en sorte qu'un soir au moment du coucher, ça 'sorte'".

Lilie, de son ancien nom Baptiste, leur explique qu'elle est une fille piégée dans un corps de garçon, et qu'elle ne le supporte plus. "Elle s'est baptisée Lilie et, autant qu'elle s'en souvienne, elle s'est toujours parlé à elle-même en tant que telle", poursuit Chrystelle qui se réjouit : "En 24 heures, après sa révélation, Lilie est redevenue une enfant joyeuse".Son père, Guillaume confie : "Ça fait quand même un choc d'entendre ça. On en a bien discuté en positif parce que ça lui a permis de se libérer et elle a changé de comportement du jour au lendemain"

Petite précision : homosexualité VS transidentité
Les personnes transgenres ne se reconnaissent pas dans leur sexe d’origine, et ont la volonté d’être reconnus(es) dans le sexe opposé et qui implique un réel bouleversement dans la perception que l’on peut avoir de soi, de son corps et de sa sexualité.
Les personnes ayant des attirances homosexuelles n’ont pas de problème avec leur « identité de genre », c’est-à-dire avec le fait de se percevoir comme homme ou femme.

 

Extraits de l'article: https://www.google.fr/amp/s/amp.terrafemina.com/article/enfant-transgenre-l-histoire-de-la-petite-lilie-emeut-la-france-video_a355051/1

https://www.lci.fr/famille/video-mon-fils-de-huit-ans-est-une-fille-le-combat-de-chrystelle-pour-lilie-2164460.html

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béatrice Montagnac 04/10/2020 11:08

Bonjour Mel
C'est un sujet douloureux et difficile qui ne peut laisser indiffèrent c'est bouleversant ci tout le monde pouvais prendre conscience de la souffrance que ressentent les personnes concernées.
C'est un être comme ça, il est et doit être accepté ainsi, je le pense.
Car personne n'a choisir de naître et donc d'être, homme ou femme
Passe un excellent dimanche je t'embrasse

Mel 05/10/2020 08:16

Merci beaucoup Béatrice pour ta contribution ! Si seulement tout le monde pouvait penser comme toi.... Bonne semaine !

brotons sandrine 02/10/2020 18:19

bonjour Mel , je ne pourrai émettre un avis sur ce sujet , surement très difficile à aborder , pour les personnes qui se sentent piégées dans leur corps , et je ne saurai dire comment je réagirai si cela devait être le cas avec l'un de mes enfants , enfin si je sais déjà que mon amour ne changerait pas , c'est indéniable , je ne veux que leur bonheur et épanouissement personnel , pour ce qui est de faire face à une transformation je ne sais pas par contre , mais au fond le plus difficile sera pour la personne qui opérera cette transition , tout ce que cela ,implique en traitement et autres , (j'ai vue une émission il y a quelque temps sur le déroulement de ces transitions , c'est là que l'on se dit que la science évolue a grand pas et c'est tat mieux ) affronter aussi les regards , les gens qui ne comprennent pas mais juge , alors la famille est un très bon soutient , si elle accepte , car là aussi ce n'est pas chose facile et c'est triste quand les parents abandonnent leurs enfants !!! que se soit pour une transition , ou une homosexualité !! une amie de ma fille à entamé ce processus il y a quelques mois , elle n'avait osé en parler autour d'elle et à préféré attendre le commencement des traitements j'avoue que ça surprend , mais en même temps dans son regard si brillant de bonheur ,eh bien c'est merveilleux on a qu'une vie autant la vivre comme on le souhaite , j'ai dit elle mais à présent nous disons lui et sans arrière pensées , merci pour ce partage belle soirée , mes amitiés

Mel 04/10/2020 08:24

Merci beaucoup pour ta contribution et ton partage...! Bon dimanche Sandrine ;)

Aquarella 29/09/2020 18:52

Bonsoir Mel,
Voici un sujet dont il est très difficile de parler tant qu'il n'a pas été expérimenté de façon directe ou indirecte par la personne elle-même ou son entourage.
Il est bien difficile ou peut-être trop facile de dire, "moi je réagirais comme ceci ou comme cela" parce que ce n'est pas vraiment vécu.
Pour ma part, j'ai côtoyé sans le moindre problème, ni aversion, ni préjugés, des personnes homosexuelles (ami(e)s proches et famille) et les ai toujours considéré(e)s sans la moindre différence, avec une affection naturelle et sans arrière-pensée.
Un être est comme il est et doit être accepté ainsi.
C'est ce que je pense foncièrement.
Je le pense d'autant plus que pour moi nous ne sommes pas ce corps qui nous sert d'enveloppe, ni homme, ni femme,... nous sommes l'Esprit qui habite le corps et il n'a pas de genre, il est le même pour tous... d'autant que je pense que nous ne faisons qu'UN !
Amitiés

Mel 29/09/2020 19:38

Merci Aquarella de ta contribution ! C'est vrai il c'est difficile de prendre position mais je cherchais simplement à susciter la réflexion...
Merci pour ton ouverture de cœur et d'esprit...si tout le monde pouvait accepter les différences avec respect et tolérance...le monde sera un peu meilleur et chacun pourra exprimer son amour librement et sans peur... Amitiés

Marie minoza 28/09/2020 16:26

Difficile de toujours être à l'écoute des différences et pourtant c'est là que se trouvera un apaisement

Mel 28/09/2020 18:17

C'est vrai... l'écoute est essentielle pour sortir des situations inhabituelles...Amitiés Marie

ecureuilbleu 28/09/2020 13:26

Bonjour Mel. Ton article m'a intéressée car je n'ai pas regardé cette émission. Amitiés

Mel 28/09/2020 14:30

Merci Écureuil bleu. Bonne aprèm!

Sedna 28/09/2020 10:43

j'ai vu ce reportage. Combien cela doit être pénible de vivre cela. les parents se doivent d'être près de leur enfant pour diminuer cette souffrance, parfois cette incompréhension et surtout ne pas le rejeter..

Mel 28/09/2020 14:32

C'est vrai Sedna ... l'essentiel est que l'amour des parents soit inconditionnel...Amitiés !

colettedc 28/09/2020 04:15

C'est un bon sujet d'actualité, Mel ! Je comprends comment cela doit être difficile pour un enfant d'en parler et lorsqu'il se décide enfin de le faire, l'acceptation de ses parents pour qui cela n'est guère plus facile, est prioritaire pour l'enfant ! On en voit de plus en plus tout de même où c'est posifif.
Bon début de semaine !

Mel 28/09/2020 04:56

MercI bcp chère Colette pour ta contribution...oui... l'acceptation des parents si difficile soit elle est essentielle...son absence va accentuer sa souffrance ...leur soutien et amour inconditionnel...sont une grande chance ...Bonne journée !

tilk 28/09/2020 01:21

tout le monde à le droit de devenir ce qu'il est !!! ou ce qu'elle est
muchos besos
tilk

Mel 28/09/2020 04:59

Merci pour ta contribution Tilk...tu as tout à fait raison...en théorie tout le monde le devrait .. je voudrais aller vivre en Théorie..ça semble être un beau pays ;) Amitiés

Martine 27/09/2020 20:07

Un sujet difficile, mais qu'il ne faut pas craindre d'aborder, surtout quand il touche un enfant. Comme pour toute autre chose, je pense que le principal est de communiquer, pour que des mots soient mis sur les maux. La solution jaillit souvent de la communication quand celle-ci est faite avec le cœur.
Bonne soirée, Mel !
Bises amicales,
Martine

Mel 27/09/2020 20:16

Merci pour ta contribution ! Je suis d'accord ...le dialogue est la seule solution .. avec respect et amour on s'en sort toujours ...Amitiés !

autobiographie 27/09/2020 18:14

Etrange, encore plus pour moi car si je n'ai "rien contre" l'homosexualité, je m'étonne qu'on puisse aimer sexuellement une personne autre que celle dont le sexe n'est pas celui qu'il faut!.
lors, ne pas sentir bien , je sais que cela existe puisque un de mes meilleurs copains était abordé par "Bonjour Madame.". Etrange, mais en fin de compte tout est étrange! Bonne soirée, Gisèle

Mel 27/09/2020 18:44

Merci Gisèle pour ta contribution! Amitiés