Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

Partir loin..

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine 23/11/2020 15:24

Bonjour Mel,
Ca fait du bien, parfois, d'exprimer ce que l'on ressent au fond du coeur, quand tout nous semble noir. Il est vrai que c'est difficile à admettre quand on est en train de traverser une épreuve difficile, mais nous devrions toujours garder à l'esprit cette pensée de Rumi : "la blessure est l'endroit par lequel la lumière entre en vous."
Bel après-midi à toi, Mel
Bisous,
Martine

Mel 25/11/2020 05:55

Merci Martine pour tes mots pleins d'espérance...j'aime bcp cette citation...mais cette épreuve dure depuis 40 ans.... à force ce n'est plus une blessure mais un corps criblé et exsangue... difficile de voir la lumière passer... Amitiés

colettedc 22/11/2020 03:27

Bonjour Mel,
Ah ! Aussi loin que l'on puisse aller, rien de rien ne changera tout au fond de nous. Nous sommes ce que nous sommes alors, soyons-le les deux pieds dans notre présent à nous et trouvons le moyen de nous satisfaire de ce que l'on est et possédons ! En toute amitié♥ Doux dimanche !

Mel 22/11/2020 09:42

Merci chère Colette pour ton partage...mais se satisfaire d'une vie qui frise les films d'horreur...est parfois au delà des forces humaines...je t"embrasse

Sedna 21/11/2020 13:48

ah oui, on a tous cette envie mais tu le sais, on ne peut laisser sur le bord de la route, toutes les valises qui nous encombrent. A l'arrivée, elles se cacheront dans un coin pour réapparaître très vite. Autant essayer d'en vider quelques unes avant de partir .. actuellement, on ne peut partir qu'en rêve et j'en abuse souvent !

Mel 22/11/2020 09:50

Merci chère Sedna pour ton partage...oui ...il ne reste que le rêve.....se libérer de cette vie qui nous tue petit à petit...sans nous laisser aucun espoir de survie... Amitiés !

Marie minoza 20/11/2020 13:37

Partir Revenir

Partir pour un voyage
Tout au fond de soi-même,
Y cueillir des images
De pardon, de « je t’aime » …

Revenir, l’âme usée
Par de vaines requêtes,
Les voiles chiffonnées
Par le vent des tempêtes.

Mettre dans ses bagages,
L’esquisse d’un espoir,
Puisée sur un mirage
Ou l’étoile d’un soir.

Croire encore en la vie,
A des mains, des amis,
Faire naître des envies
Des chants, des poésies.

Danser au bord des vagues,
Semant des fleurs de joie,
Courir dans les garrigues
Et choisir d’autres voies…

Prendre du bout des doigts,
L’éclat bleu du soleil,
Pour que l’amour flamboie
En millier d’arc en ciel.

Revenir d’un voyage,
Tout au fond de soi-même.
Ramener des images
De pardon, de « je t’aime ».

06/05/2008

https://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.com/search?q=partir+revenir

Mel 22/11/2020 09:52

Merci Marie pour ce magnifique poème... mais parfois c'est un voyage au bout de l'horreur...et on ne ramène que douleurs et peurs... Amitiés !

Aquarella 19/11/2020 18:02

Bonsoir Mel,
C'est étrange mais j'ai l'impression d'un déjà vu... N'as-tu pas déjà posté quelque chose dans le même genre ?
Je comprends cette envie parfois de partir pour s'éloigner de tout ce qui fait mal et qui dérange. Mais quoi qu'il advienne et quoi que l'on fasse, où que l'on aille, on sera toujours exactement à l'endroit et au moment qui convient juste à notre vie.
Même si cela ne semble pas nous convenir, c'est ainsi qu'il faut l'accueillir.
Je t'envoie toute ma tendresse, mon amie. Bisous

Mel 19/11/2020 18:09

Salut chère amie...j'écris sur ce départ... depuis si longtemps...j'ai eu des départs ratés...et de faux départs...je ne crois pas avoir jamais été au bon endroit..au bon moment...ce n'est pas une histoire de convenance... mais la conséquence d'une vie de souffrance... j'espère que tu vas bien...je t'embrasse affectueusement. Amitiés

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 19/11/2020 16:59

non ne pars pas ......

Mel 19/11/2020 18:10

Merci...mais pourquoi ?

Marl'Aime 19/11/2020 14:55

Bonjour Mel,
Déjà très jolie photo qui colle bien à ton profil ! Ensuite une envie qui me parle beaucoup et qui tournait en boucle dans ma tête il n'y a pas 3 jours, partir loin et disparaître...MAIS ce serait aussi passer pour un traître de la vie alors je suis retournée dans l'arène pour finir mon combat.
Bon après-midi, toutes mes amitiés

Mel 19/11/2020 17:55

Merci chère Marl'Aime pour ton témoignage qui me touche profondément... Et m'inquiète un peu....cette image d'arène me parle bcp.... tellement de violents combats à mener...on de sent menacée et agressée de toute part...la tentation est grande de vouloir se libérer ...de cette humanité...pour trouver enfin la paix ... Amitiés !