Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

Vitres ...

Un couple venait tout juste d’acheter un appartement dans un quartier tranquille.

Un matin, pendant qu’ils prenaient leur café, la femme aperçut à travers la fenêtre la voisine qui étendait son linge sur l’étendoir, et s’exclama : 

– La voisine est en train d’étendre des draps horriblement sales sur le fil à linge ! Elle a peut-être besoin d’un nouveau savon pour la lessive, non ?

Son mari observa la scène sans dire un mot. Tous les deux jours, sa femme répétait le même discours pendant que la voisine étendait son linge au soleil.
 

Un jour, la femme fut fort surprise de constater que sa voisine étendait des draps propres, et dit à son mari : 

– Regarde, la voisine a enfin appris à faire une machine correctement…

Son mari lui répondit : 

– Humm… Ce n’est pas ce que tu crois. Aujourd’hui, je me suis levé plus tôt pour nettoyer les carreaux de la fenêtre.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bon dimanche !
Répondre
M
À toi ! Bisous
M
Bonsoir Mel,<br /> Excellente, cette histoire ! Une belle leçon d'humilité. <br /> Bonne soirée à toi !<br /> Bisous,<br /> Martine
Répondre
M
Merci chère Martine...oui...une leçon de vie... Amitiés !
E
Coucou Mel ... J'adore cette histoire ! On a tellement vite fait de critiquer son voisin avant de se remettre en cause ... Pourtant les apparences sont si trompeuses ! Merci de nous le rappeler avec autant de brio et d'humour :) Ca fait plaisir de te voir sourire ... Belle et douce journée ma tendre amie, prends bien soin de toi, une envolée de bisous parfumés ... Lou
Répondre
M
Merci ma chère Elea ! Cette histoire n'est pas de moi.. mais elle m'a bcp fait réfléchir suite à certains événements...sur la rapidité avec laquelle l'autre est jugé et condamné...alors que c'est notre regard qui doit changer... Amitiés et bisous...
M
Bonjour Mel,<br /> Très belle illustration du préjugé que l'on peut décliner bien sûr à l'infini.Ce qui m'a le plus troublée, même si c'est pour en rire, car je me demande si en fin de compte ce n'est pas le propre de l'homme de d'abord diaboliser l'autre avant de se remettre en cause soi-même.<br /> Et je crois que c'est de là que proviennent tous nos malheurs à l'échelle de la planète, de notre nombrilisme !<br /> Merci pour ce message humoristique mais au message fort pour qui veut bien le voir !<br /> Bonne semaine
Répondre
M
Je suis tout à fait d'accord chère Marl'Aime...chercher toujours dans l'autre ce le mal que l'on ne veut pas voir en soi...est source de bcp de malentendus et de souffrances...la prise de conscience est un premier pas...merci pour ton message. Bonne semaine ! Amitiés
S
super cette histoire, .. enfin un sourire de ta part, ça me fait plaisir pour toi
Répondre
M
Merci chère Sedna pour ton cœur généreux et empathique ! Amitiés
M
Elle aime autant que moi faire son ménage...<br /> Pour mieux voir les oiseaux je m'arme d'un chiffon, enfin je n'attend pas quand-même que ce soit trop crasseux...
Répondre
M
Bienvenue Marine ! Je suis absente des blogs pour le moment mais j'aurais bcp de plaisir à découvrir ton univers dès que possible...tu m'as bien fait sourire avec ton message plein d'humour et de sincérité. Amitiés !
C
Bonjour Mel,<br /> Comme c'est BON ! j'♥ beaucoup cette histoire ! <br /> Bonne semaine ♥ !
Répondre
M
Merci ma chère Colette pour ton enthousiasme ! Bonne semaine. Amitiés
M
J'adore ton histoire!
Répondre
M
Merci chère Marie! Bonne semaine. Amitiés
A
Bonjour très chère Mel,<br /> J'aime beaucoup cette histoire (que je connaissais) et j'ai eu grand plaisir à la redécouvrir.<br /> Elle nous montre combien le jugement de chacun peut être faussé par le regard qu'il porte sur les autres,... mais surtout comme "il est nécessaire de balayer devant sa porte avant de porter un jugement sur les autres".<br /> On pourrait aussi la comparer à ce proverbe : "Il est plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin que la poutre qu'on a dans le sien". <br /> Tout comme le voile de l'illusion ne nous permet pas toujours d'apprécier justement les choses, il est bon de chausser les bonnes lunettes aux yeux de notre cœur, plutôt que s'en tenir aux trompeuses apparences...<br /> De quoi méditer sur cette petite histoire qui fait gentiment sourire.<br /> Très gros bisous, mon amie
Répondre