Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

FATIGUÉE...

 

Fatiguée de lutter,

Contre tous et moi même,

Pour ne plus ressentir,

Ni douleurs, ni haine.

 

Fatiguée de courir,

Derrière chaque mirage,

Pour mendier un sourire,

A des gens de passage.

 

Fatiguée de partir,

Sans savoir où aller,

Sans pouvoir revenir,

Ni désirer rester.

 

Fatiguée de mourir,

Un peu plus tous les jours,

De vivre sans désirs,

De crever sans Amour.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brotons sandrine 02/10/2020 18:30

quel désespoir dans ces mots , écrire est une merveilleuse façon de libérer son esprit , de se libérer de ses maux , quelque part c'est une libération , même si cela fait mal , dire , écrire , pour ne pas mourir c'est triste , mais parfois on peut renaitre ou , tout du moins vivre , belle soirée Mel

Mel 04/10/2020 08:21

Merci bcp Sandrine ...c'est vrai écrire est
vital...mais le lire peut aussi faire mal ?...Amitiés

Marie minoza 28/09/2020 16:22

Cri de désespoir sur une photo émouvante!
Dire, écrire pour renaïtre

Mel 28/09/2020 18:18

Dire ..écrire pour ne pas mourir ...Bonne soirée. Bisous

Martine 27/09/2020 20:01

Des mots qui portent un lourd fardeau, mais qui doivent être prononcés ou écrits pour pouvoir se libérer de ce poids. Les mots pour se libérer des maux...
Amitiés,
Martine

Mel 27/09/2020 20:12

C'est vrai que l'écriture est vitale...sans elle l'issue peut être fatale ..merci Martine ... Amitiés !

Marl'Aime 27/09/2020 15:37

Bonjour Mel,
Je ne serai guère plus originale que tous tes amis de la toile qui t'envoie tous des signes d'amitié dans l'espoir de soulager ce mal-être alors je prie que tes beaux vers le fassent.
Bien amicalement

Mel 27/09/2020 15:45

Merci Marl'Aime ! Tu ne peux imaginer la douceur de cette tendre amitié...malgré la grande douleur de la réalité ... je t'embrasse

ecureuilbleu 27/09/2020 15:09

Bonjour Mel. Ton cri de désespoir est émouvant.. Comment t'aider à aller mieux ?

Mel 27/09/2020 15:42

Merci Écureuil bleu pour ton empathie...personne ne peut changer ces douloureuses réalités...mais vous m'aidez déjà par vos messagess et votre amitié ... Je t'embrasse

Sedna 27/09/2020 11:02

Je souffre pour toi en lisant tes mots forts et émouvants

Mel 27/09/2020 11:45

Merci chère Sedna pour ta profonde empathie ...je suis désolée de ne pas pouvoir partager quelque chose de plus gay...mais je vais essayer d'en trouver ... Amitiés !

moqueplet 27/09/2020 07:28

encore un très beau texte, il est évident que de nos jours le sourire on ne l'a pas, puisqu'il est caché derrière un masque, mais on a tout de même un ressenti, dans les yeux de la personne en face de nous.....allez profitons de ce dimanche, pluvieux et froid, pour ranger la maison, et surtout changer les armoires avec le linge d'hiver....pas une mince affaire....mais vu la température extérieure ce matin, 6°, ce sera nécessaire de basculer les affaires d'été....(lol)....passe un bien doux dimanche

Mel 27/09/2020 07:59

Merci Moqueplet pour ton partage ! Ici dimanche ensoleillé...descendre les habits d'hiver ac plus de 30 degré n'est pas d'actualité ;) mais les nuages sont dans le cœur.. Passe un bon dimanche malgré tout ...Courage !

Bonheur du Jour 27/09/2020 06:37

Quelle tristesse dans ce poème, quelle désespérance... Cela fait mal.

Mel 27/09/2020 07:26

Oui...la vie fait mal si souvent...merci de ta visite et bon dimanche ! Amitiés

colettedc 27/09/2020 02:51

Bonjour Mel,
Que c'est bien dit mais qu'elle tristesse ! Si l'écrire pouvait te libérer, c'est là mon meilleur souhait ! Douce journée de ce dimanche et gros bisous♥

Mel 27/09/2020 07:28

Merci ma chère Colette ! C'est un poème écrit il y a un certain temps... malheureusement..la vie passe et ça reste d'actualité...merci pour tes doux vœux...bon dimanche à toi. Amitiés

tilk 27/09/2020 02:12

au bout du jour
qu'est ce qui reste
qu'est ce qui nous attends
écrire pour nous sauver !!!!
besos
tilk

Mel 27/09/2020 07:30

Écrire pour ne pas mourir ...s'accrocher aux rimes ...n'est heureusement pas un crime... Amitiés Tilk !