Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
UNE BOUTEILLE À LA MER

LA VIE EST UN CHEMIN...

 

Marche,

Tu es né pour la route.
Marche,
Tu as rendez-vous.
Où ? Avec qui ?
Tu ne sais pas encore
Avec toi peut-être.
Marche,
Tes pas seront tes mots
Le chemin, ta chanson
La fatigue, ta prière
Et ton silence, enfin
Te parlera.
Marche,
Seul, avec d’autres
Mais sors de chez toi.
Tu te fabriquais des rivaux
Tu trouveras des compagnons.
Tu te voyais des ennemis
Tu te feras des frères.
Marche,
Ta tête ne sait pas
Où tes pieds
Conduisent ton cœur.
Marche,
Tu es né pour la route
Celle du pèlerinage.
Un autre marche vers toi
Et te cherche.
Pour que tu puisses le trouver
Au sanctuaire du bout du chemin
Au sanctuaire du fond de ton cœur .
Il est ta paix
Il est ta joie
Va, déjà
Dieu marche avec toi.

Prière envoyée par Paul Burget, trouvée dans une église du chemin.

  

Depuis 70 ans, le pèlerinage étudiant de Chartres constitue l'un des évènements incontournables de l'année universitaire pour beaucoup d'étudiants de la région parisienne.

Il a lieu chaque année au printemps, et rassemble de 2000 à 3000 marcheurs (années récentes) autour d'une formule bien rodée et d'un thème renouvelé. Ces pèlerins d'un week-end sont issus des aumôneries catholiques des universités, grandes écoles, mouvements, paroisses de l'Ile de France.

Traditionnellement, et après un envoi commun le samedi aux aurores, ces étudiants-pèlerins cheminent vers Chartres au sein d'une " Route " (groupe de 150 à 500 jeunes) sur un itinéraire particulier. Au sein d'une " route ", chaque étudiant participe à un " chapître ", groupe de réflexion et de partage plus restreint.

Toutes les routes convergent vers la cathédrale de Chartres le dimanche après-midi, où est célébrée une messe de clôture et d'envoi, avant le retour sur Paris.

 
«Pèlerinage:être tellement parti qu ’on ne puisse revenir » Claudel
 
L'histoire commence le 14 juin 1912, lorsque Charles Péguy entreprend le pèlerinage de Chartres à la suite d'un vœu fait l'été précédent au chevet de son fils malade. Après la mort du poète en 1914, certains de ses amis empruntent son itinéraire pour faire mémoire.

En 1935, une poignée d'étudiants de la Sorbonne décide de marcher vers Chartres à la suite de Péguy. L'année suivante, le pèlerinage étudiant est né : plus structuré, il dure trois jours et accueille une centaine de pèlerins. Il continue à se développer et perdure malgré la guerre ; en 1945, il rassemble 4 000 marcheurs !

Avec le milieu des années 1960 s'ouvre une période de difficultés mais avec les années 1990, la formule se renouvelle et l'ensemble de la " génération étudiante " de la région parisienne est invitée à participer.

En 1996, la présence de la Croix des Journées Mondiales de la Jeunesse marque les participants et en 1997, le pèlerinage inaugure la dernière ligne droite vers les JMJ qui se tiennent à Paris. En 2000, il constitue la première des trois étapes proposées aux jeunes d'Ile de France pour leur démarche jubilaire. Rassemblant désormais un nombre régulier de pèlerins compris entre 2500 et 3500, il reste le rendez-vous fédérateur des différentes communautés étudiantes chrétiennes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Comment tu vas en ce moment, tu ne donnes donc plus de nouvelles, et tes examens, surtout je t'envoie toute mon énergie, et te souhaite une trés bonne réussite, et puis tu sais tu devrais bien organiser une petite visite avec Syl, ce serait super, a la fin des cours en juin...<br /> Milles et douces pensées pour une nuit tranquille...
Répondre
D
J’avais promis de venir vous voir cette semaine mais la vie en a décidé autrement. Je dois partir au plus tôt auprès de ma famille : mon oncle s’est suicidé ce dimanche. Avant mon départ, je dois préparer ma rentrée, m’occuper de la maison et des enfants que mon mari gardera pendant mon absence. A bientôt.
Répondre
D
La semaine prochaine j’aurai un peu plus de temps pour venir sur vos blogs. Bisous et bon week end !
Répondre
L
Bonne semaine :0085:
Répondre
C
J'adore le design de ton blog !
Répondre
C
Ma Mel, me voilà enfin mais j'ai vu que tu étais partie. Je sais que les moments sont difficiles mais notre force d'aller de l'avant et d'essuyer toutes ces souffrances fait que nous sommes plus fort jour après jour.<br /> Malgré mon silence de ces derniers moi sache que je pense bien fort à toi.<br /> Reviens vite<br /> Gros gros bisous
Répondre
T
Comment tu vas en ce moment ?<br /> Je viens a l'occasion de Pâques te souhaiter une trés bonne fêtes même si tu es loin de ta famille, Pâques n'en est pas moins Pâques malgré tout, et je suis de tout coeur avec toi, <br /> Pensées sincéres, pour passer une trés bonnne journée ensoleillé, et un plaisir trés grand toujous de passer te dire un petit coucou ....<br />  
Répondre
M
Un petit coucou pour te souhaiter un bon dimanche.
Répondre
F
Petite soeur j'ai tellement de mal à te croiser sur msn ma douce le soir avec fiston c'est tellement rare quand je suis sur le pc ! Ma douce je voulais te souhaiter de bonnes fêtes de Pâques et toutes mes profondes pensées ! je pense à toi tellement souvent ! Je t'aime très fort ma puce
Répondre
:
Répondre